• A!G

Supermassive, la musique sans limite

Mis à jour : juin 9

Le duo montpelliérain Supermassive mélange élégamment les genres musicaux. Made of Gold, leur dernier titre, n’échappe pas à la règle. Rencontre avec deux artistes très prometteurs.


Supermassive, c’est une musique pleine d’énergie, à mi-chemin entre l’électro et la pop, aux accents indie mais toujours portée sur la danse. Un style plutôt difficile à définir qu’on pourrait rapprocher de celui d’un Bakermat. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Made of Gold est signé sur Big Top Amsterdam, le label du producteur néerlandais.


Pour autant, le cœur artistique du groupe ne se limite pas à la « simple » production musicale. En cherchant constamment à étoffer leurs sons de performances live ou de clips, les deux montpelliérains montent petit à petit un univers autour de leur projet, en témoigne le clip du morceau Reason (ft Smogy).



Avec Made of Gold, le duo continue de se construire musicalement. L’ambiance beaucoup plus électronique est doublée d’une teinte feel good très plaisante. À défaut d’un clip, le morceau s’offre une reprise acoustique interprétée par 50 artistes en simultané. Signe là encore de la richesse du répertoire d’un tandem qui n’a pas fini de faire parler de lui !



M!NEWS : Salut les gars ! Supermassive c’est avant tout un duo (Simon et Edgar), comment vous êtes-vous rencontrés et qu’est-ce qui a motivé la création du projet ?


SUPERMASSIVE : Salut et merci pour l’invit’ ! On s’est rencontrés quand on était encore dans notre école de son à Montpellier. On a fait quelques prods ensemble et nos univers très différents ont matché direct, on a su qu’il y avait quelque chose à faire. Quelques années après, Supermassive était lancé.


M! : Votre musique se situe à la croisée des chemins électro, pop, indie et house, quelles sont vos influences ?


S : On écoute vraiment de tout ! On peut très bien passer d’un Prokofiev à un Gesa (Gesaffelstein ndlr), en passant par 21 Pilots c’est tellement beau, mais ça n’a pourtant tellement rien à voir ! Ce qui nous inspire, c’est peut-être plus ce double jeu, jouer sur les ambiances et les univers différents, sur les sonorités. Par exemple, pour illustrer, en ce moment on bosse sur des projets très cinématiques, l’idée c’est de créer une immersion forte lors de nos prochains concerts, un peu comme si tu « écoutais » un film. Ce sont des approches différentes mais qui se rejoignent toutes.




M! : Sur scène chacun semble avoir un rôle bien défini. Qu’en est-il en studio ?


S : On est très polyvalent quant à notre approche de la musique. Bien-sûr, on a chacun nos spécificités : Edgar aux instruments et Simon aux machines. Ce qui ne veux pas dire qu’on se cantonne à cela bien au contraire. Je (Simon) peux très bien prendre la guitare et ensuite passer au Synth, tout comme Edgar qui peut switcher entre les drums pads et le piano.


M! : Comment avez-vous vécu le confinement d’un point de vue artistique ?


S : Disons que le confinement ça a été pour nous (et pour pas mal d’artistes), un stop dans nos prestations, c’est clair. Mais ça nous a aussi permis de faire beaucoup de sons en studio. Grâce aux réseaux, on a gardé contact avec notre public, on a continué à publier des compos, des vidéos lives etc. Donc oui, d’un point de vue artistique on n'a pas chômé !


M! : En un mot, comment décririez-vous votre dernier titre, Made of Gold ?


S : Hmmm.. Stellaire !


Retrouvez Supermassive sur Instagram @supermassivemusic et sur leur site supermassive.fr

Pour les écouter, c'est sur Soundcloud et Youtube que ça se passe !