• M!U

RIOT : Civil Unrest est-il un jeu historique ?


Dans un style 8-Bit, trois Italiens ont décidé en 2014 de se lancer dans un projet assez curieux : créer un simulateur de manifestations. Leonard Menchiari, Ivan Venturi et "Zago" sont les créateurs. Mais qu'apporte ce jeu ? Fausse bonne idée ou outil historique ?


Projet financé entre 2014 et 2017, la phase de développement a été longue puisque la version stable est finalement sortie en février 2019 ! Globalement, en quoi le jeu consiste ? Les développeurs prennent des manifestations historiques partout dans le monde, peu importe l'époque, et vous laisse le choix de contrôler les manifestants ou les forces de l'ordre. 2 camps, avec 2 gameplays différents.


Contrôler les forces de police implique de choisir la formation adaptée et de donner des ordres.


Si vous êtes les manifestants, vous aurez à gérer la confiance de vos camarades, protéger le leader d'une potentielle arrestation ou contrôler la colère de la masse. Un blessé, un mort et la foule s'enfuit ou tombe dans la colère. Du côté des forces de l'ordre, vous êtes le préfet de police. Les policiers sont moins sensibles à la tournure de la situation. Vous donnez l'ordre de charger, de procéder à des arrestations, de repousser les manifestants... À vous de voir si vous vous comportez comme Didier Lallemand ou en bon samaritain.


Pour les manifestants, il faudra être le plus pacifique possible ou bien réagir en conséquence.


Si cela parait répétitif, le jeu n'est pas si évident. Le score (oui, ça fait bizarre) est calculé selon la manière dont vous avez atteint l'objectif. Il y a un résultat militaire et un résultat politique. Le premier correspond à l'objectif atteint, le 2e à la manière d'y arriver, et donc comment l'opinion évolue en votre faveur. Si le score final est négatif, c'est game-over. Il est possible que vous restiez plusieurs heures bloqués sur le même "niveau".

Toutes les animations sont un mélange de 2D et 3D.

Et c'est là que l'on se demande, est-ce que c'est seulement un jeu d'arcade ou un support contribuant au devoir de mémoire ? Les développeurs tranchent pendant que vous lancez le jeu : ce jeu présente comment ils ont vécus les événements. On pourrait donc dire que le jeu n'a rien d'éducatif. Vous pouvez très bien juste vous défouler et vous moquer des résultats. Pourtant, j'y vois une once d'intelligence. Simplement par le calcul du score, mais aussi par les événements racontés. Vous allez reconnaître les manifestations des Gilets Jaunes, celle du G20 d'Hamburg ou encore le Printemps Arabe en Egypte. Mais d'autres mouvements sociaux m'étaient inconnus avant de jouer à Riot : Civil Unrest ! La campagne Kerete raconte une situation de guerre civile en Grèce, en 2011. Dans le village du même nom, les habitants s'opposent à la construction d'une déchèterie sur une site archéologique. Enfin, la communauté alimente le jeu de scénarios récents, comme le mouvement Black Lives Matter. Les développeurs laissent les joueurs faire ce qu'ils veulent de ce qu'il se passe sous leurs yeux. Moi, je l'ai vu comme un documentaire ludique. A vous de voir !


RIOT : Civil Unrest est disponible sur Steam, Playstation, Switch et Xbox.