• M!P

Où va la culture française en 2020 ?


© Damien Mestre


Le mois d'octobre nous a tous rappelé que le coronavirus, notre cher compagnon, est loin d'avoir disparu : nouvelles mesures sanitaires puis un couvre-feu, de 21h à 6h. Le dernier ayant été appliqué en 2005. Je me suis souvenue de la litanie du président de la République Emmanuel Macron lorsqu'il annonce, jeudi 12 mars à 20h, que "nous sommes en guerre". Le couvre-feu est une mesure appliquée en temps de guerre. D'abord appliqué pour 8 métropoles et l'Île-de-France, 54 départements rejoignent la liste le 22 octobre.


« C'est terrifiant, c'est morbide, c'est sordide. On n'a plus envie d'aimer ce gouvernement », Fabrice Luchini après l'annonce du couvre-feu, le15 octobre

Après un confinement rude pour nous tous, le secteur de la culture tente dès le début de l'été de ralentir ses pertes : salles de cinéma et de spectacle vivant ouvertes, programmations enrichies et confirmées, musées en pleine réinvention avec de nouvelles expositions, nouvelles mesures, nouvelles manières de les visiter. Le public, à peine remis de deux mois et demi loin de la vie urbaine, investit chacun des lieux culturels de France avec enthousiasme : les acteurs de la culture en sortent encouragés.


L'instauration du couvre-feu pose pourtant un nouveau problème : comment la culture va-t-elle survivre cette fois-ci ? Le public du soir est essentiel à ce secteur, qui représente par exemple 50% du chiffre d'affaires des salles de cinémas françaises. Les salles de spectacle vivant ne sont, elles, qu'ouvertes à partir du début de soirée.


Roselyn Bachelot, ministre de la Culture depuis le remaniement du gouvernement en août dernier, annonce le 22 octobre avoir débloqué 115 millions d'euros d'aides au spectacle vivant (85 millions) et au cinéma (30 millions) pour leur permettre de maintenir leurs programmations et les encourager à rester ouverts. Une somme conséquente qui s'ajoute aux inédits 3,92 milliards d'euros prévus pour le budget culturel du gouvernement en 2021.


Deux semaines après les premiers soirs de couvre-feu, nombreux sont les acteurs et comédiens qui affirment voir leurs publics encore et toujours au rendez-vous, à l'instar d'Ariane Ascaride, en ce moment à l'affiche dans la capitale de Le Dernier jour du jeûne au Théâtre de Paris. Sur France 5 ce dimanche, la comédienne confirme la tendance du public : "Il se passe un truc rare en ce moment. Les gens viennent au théâtre, bien sûr parce qu'ils veulent voir un spectacle mais c'est plus que ça : c'est vraiment un geste. Un geste de résistance".



L'ancien ministre de la Culture sous François Mitterrand, Jack Lange, partage au micro de BFMTV le 23 octobre l'idée d'une création d'un « New Deal » pour la culture française. Le New Deal fut la solution miracle aux 25% de taux de chômage aux États-Unis pendant la récession des années 1930, mit en place par le président américain Franklin Roosevelt. Ce programme était certes économique mais la culture n'était pas mise de côté, loin de là. Les artistes peintres, photographes, cinéastes et musiciens étaient employés par l’État pour promouvoir "The American way of life" grâce à des fresques immenses, des reportages vidéos et photographiques, des concerts publics, des publications d'albums. La culture était soutenue, mais surtout intégrée dans toute une conception d'un pays.


"Nous, les acteurs du spectacle vivant, faisons ce qu'on peut pour se confronter aux demandes très contraignantes du gouvernement, et j'ai la sensation qu'il n'y a aucun signe en retour", Alexis Michalik, acteur et metteur en scène, pour Le Monde, le 16 octobre

Les français.e.s aiment la culture, la chérissent et ressentent le besoin de s'y confronter pour apprendre, comprendre, découvrir, s'enrichir. Même après un couvre-feu et la menace d'un nouveau confinement, dont on aura des nouvelles ce soir à 20h, que le secteur culturel se rassure : le public était présent, il l'est et le sera encore.



Pour aller plus loin


Le "New Deal" : https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/la-bac-un-new-deal-a-la-francaise-pour-sauver-la-culture-20970752.html et https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-culture/pour-un-new-deal-artistique


Le budget culture 2021 : https://www.culture.gouv.fr/Actualites/Les-chiffres-cles-du-budget-2021


Podcast "A quoi pensez-vous ?", parole aux acteurs de la culture : https://www.franceculture.fr/emissions/imaginelaculturedemain