• T!S

Nom de code : Madeleine

Si un jour l’envie vous prend de vous promener au Gordon Square à Londres, vous tomberez certainement sur ces petites plaques bleues accrochées aux façades victoriennes qui rappellent la mémoire de personnes illustres.


L’une des dernières arrivées est la plaque d’une héroïne de guerre. C’est une plaque d’un genre particulier, en effet c’est la première qui rend hommage à une femme, musulmane et qui fut l’une des seules femmes a avoir été envoyée par le SOE (Special Operations Executive). Cette femme, c’est Noor Un Nisa Inayat Khan, qui est née en 1914, princesse indienne et illustre agent secret britannique pendant la Seconde Guerre Mondiale.


Elle fut le premier agent secret féminin à être envoyé en France pour être opératrice radio. Parfaitement francophone, elle réussit à maintenir le contact radiographique malgré un contexte extrêmement dangereux, notamment à cause de l’effondrement de son réseau de résistance. Malgré tout, elle mena sa mission avec passion et dénouement et s’engagea dans la WAAF (Women’s Auxiliary Air Force-Auxiliaires féminines de l’aviation) comme volontaire. Trahie, elle est emprisonnée. Cette résistante est honorée pour sa force de caractère et son courage. Elle a vécu la prison, ou elle a supporté pendant dix mois des tortures d’un autre temps.


Elle subit la faim, la violence, malgré tout elle ne parla jamais. Son calvaire se termine à Dachau, où elle fut exécutée le lendemain de son transfert, en septembre 1944. Son nom de code : Madeleine.


Sa mémoire est reconnue en 1949, ou elle reçoit à titre posthume la « George Cross » ainsi que la MBE et la Croix de Guerre.