• S!S

Mort de Jean-Paul Belmondo, légende du cinéma français

Un grand nom du cinéma français nous a quitté, peut-être même le plus grand. Jean-Paul Belmondo s'est éteint hier à l'âge de 88 ans, a annoncé son avocat à l'AFP.




Né le 9 avril 1933 à Neuilly-sur-Seine, "Bébel", comme ses fans aimaient l'appeler, était acteur, mais surtout cascadeur, réalisant ses acrobaties lui-même dans ses plus grands films, parmi lesquels Le Cerveau (1969), Le Magnifique (1973), ou encore L'As des As (1982). Il était même apparu brièvement en 1987 dans le film mythique Casino Royale, de Val Guest et John Huston, jouant le rôle d'un légionnaire français.


Personnage de panache, il gagne notamment le César 1989 du Meilleur Acteur pour Itinéraire d'un enfant gâté, qu'il refuse, en expliquant :


"Les récompenses, il faut les donner quand on est jeune. Là, ça faisait je ne sais pas combien d'années qu'on ne me donnait rien, donc je n'avais pas du tout envie de le recevoir".


S'il ne tournait plus depuis 2009, le monde du cinéma ne l'a jamais oublié. En 2017, il reçoit un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, mettant ainsi fin au froid entre lui et la célèbre académie.



Ce jeudi 9 septembre, lors d'une cérémonie aux Invalides, la France rendra un hommage national à l'un de ses plus grands acteurs. Car avec la disparition de Jean-Paul Belmondo, c'est tout un pan de l'âge d'or du cinéma français qui disparaît. Nous n'aurions pas pu trouver plus bel hommage que de partager les mots qu'il avait lui-même écrits :


"Et si mon corps ne me permet plus de réaliser des cascades, de foncer à bord d'une Ferrari, de courir d'un tournage à un autre, d'une représentation à la suivante, il ne m'empêche pas de tout revivre, comme si c'était hier, comme si c'était aujourd'hui. Je mesure, en vous la racontant, combien j'ai aimé la balade, combien elle a été joyeuse, folle, riche, semée d'amitié et d'amour".

0 commentaire

Posts récents

Voir tout