Meat Loaf : disparition d'un talent imposant

Disparu le 20 janvier 2022, Meat Loaf détenait des qualités vocales et scéniques qui ne pouvaient pas laisser insensible le public. Véritable show man, ce dernier vivait pour sa musique et leurs textes.



De nature humble, Meat Loaf n'aimait pas qu'on le qualifie comme une superstar, une célébrité, une rock star et ne voulait pas être sacralisé. Pourtant, ce dernier laisse un grand vide dans le cœur des amateurs de rock.


Disparu le 20 janvier 2022 à l'âge de 74 ans, la rock star a été terrassée par la Covid, d'après le magazine TMZ. Célébrité méconnue chez les plus jeunes, le chanteur Meat Loaf demeure une icône rock intemporelle. Un poil clivant, la star à la voix inoubliable n'hésitait pas à affirmer ses idées, notamment son engagement républicain et son soutien à Mitt Romney face à Barack Obama durant l'élection de 2012.


La famille du chanteur n'a rien confirmé, mais plusieurs sources révèlent qu'il était un fervent défenseur de la cause anti-vaccin et anti-confinement, suite à plusieurs posts Facebook qui laissaient suggérer ces engagements. Howard Stern, "Le roi de tous les médias", a confié que le chanteur a été aspiré par une "secte". Se qualifiant lui-même de personne "intense", Meat Loaf était hostile à toute forme de "contrôle'"que le gouvernement pouvait exercer sur sa personne.

Ses débuts


Né le 27 septembre 1947 à Dallas (Texas), Meat Loaf, de son vrai nom Marvin Lee Aday, n'a pas eu un début facile. Après une enfance difficile à écumer les bars avec sa mère, à la recherche du patriarche souffrant d'alcoolisme, Meat Loaf fut en grande partie élevé par sa grand-mère.


En 1967, Marvin quitte le Texas et laisse sa scolarité de côté pour vivre la vie d'artiste à Los Angeles. Avant de créer "Meat Loaf Soul", Marvin vit de petits boulots, notamment en tant que videur. En 1970, il se retire de la chanson pour tenter sa chance à New York et intègre la bande de la comédie musicale Hair. La tournée l’amène jusqu'à Broadway et le jeune homme se fait rapidement remarquer par sa voix et son imposante prestance.

The Rocky Horror Picture Show : lent, mais grand succès


Meat Loaf auditionne ensuite pour le rôle d'Eddie et Dr. Scott dans la comédie musicale The Rocky Horror Picture Show. Véritable succès, il suit de près le projet de réalisation du film -- adapté de la comédie musicale -- et conquiert le réalisateur. C'est à travers le rôle du sulfureux Eddie que Meat Loaf partage l'écran avec Susan Sarandon, Tim Curry, Barry Bostwick et les autres membres du casting.


MeatLoaf en Eddie dans "The Rocky Horror Picture Show"

Le film sort en salle en août 1975 et la mèche ne prend pas. Il est retiré des salles au bout de quelques semaines. Après le chaos, la Fox décide de reprogrammer le film aux séances de minuit à New York. De ces séances naissent des groupes d'adeptes, pour qui le film devient la référence number one ! Les billets se vendent facilement, les fans balancent les répliques et connaissent les chansons par cœur – aujourd'hui cultes.


Le film devient peu à peu un énorme succès et encore aujourd'hui, le long métrage apparaît comme une référence incontournable, notamment pour la fête d'Halloween.




Bat out of Hell

En parallèle de ce succès, Meat Loaf se consacre à la création d'un album opéra rock, produit par Todd Rundgren et en collaboration avec Jim Steinman. Les musiques abordent plusieurs thèmes, parmi eux : le chagrin d'amour avec Two Out of Three Ain't Bad et la sexualité adolescente avec Paradise by the Dashboard Light.


Bat out of Hell figure parmi les albums les plus vendus au monde, avec 43 millions d'exemplaires et reste quasiment dix ans dans le hit-parade britannique.


Pochette de l'album "Bat out of Hell III: The Monster Is Loose"

Le chanteur était facilement reconnaissable de par son style vocal, son style vestimentaire et son attitude -- totalement habité par les textes de ses chansons.


Les pochettes de ses albums laissaient suggérer un univers fictif, où Meat Loaf (en bien plus musclé) combattait des créatures de l'enfer, en chevauchant une moto.


En dehors de son album fétiche (Bat out of Hell), Meat Loaf avait enregistré des titres à succès : I'd Do Anything for Love, Dead Ringer for Love (feat. Cher), I'm Gonna Love Her for Both of Us et son excellente reprise de Read'Em And Weep de Barry Manilow.


Sans oublier It's All Coming Back to Me Now, le tube de Céline Dion qui ne manque pas de cartonner en ce moment sur TikTok.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout