• L!M

La Chronique des Bridgerton, enfin la reconnaissance !

Oubliée par les Golden Globes, la série Netflix La chronique des Bridgerton peut compter sur les nominations qu'elle a reçues au SAG Awards 2021. Néanmoins, cette série est-elle un pari réussi ?


Inspirée par les romans de Julia Quinn, La Chronique des Bridgerton a un petit côté Gossip Girl et un autre orienté vers la série à succès Dowton Abbey. L'histoire de cette famille se déroule dans le Londres du XIX siècle, où le statut social est au cœur de toutes les préoccupations.


Image de la série (© Netflix)

Nous faisons d'abord la connaissance de Daphné, qui s'apprête à entrer dans la haute société. Présentée à la reine, qui lui accorde une grande attention, elle est promise à un bel avenir, jusqu'au jour où une rivale lui dérobe son titre de prétendante de l'année. S'ajoute à cela la pression qu'elle subit pour se marier. Et comme si ce n'était pas suffisant, les chroniques de Lady Whistledown mettent sens dessus dessous la saison des mondanités. Anonyme, cette femme crée vite le désordre en révélant les plus grands secrets de la noblesse. Pour éviter ces obstacles, Daphné décide de faire un pacte avec le célibataire le plus en vogue, j'ai nommé : Simon Basset.

(© Netflix)

Dès le premier épisode, la série est construite sur de nombreux clichés, à savoir une jeune demoiselle, presque en détresse, fragile et insouciante rencontrant un bel homme dont toute l'aristocratie raffole. Sa jeune sœur, Éloïse, se veut être une femme forte, indépendante tandis que l'amie de celle-ci, Pénélope, est pleine de romantisme. On a l'impression qu'il s'agit d'un vrai conte de fée. Il n'y a qu'à regarder les costumes ! Wendy dans Peter Pan porte exactement la même robe que Daphné. À noter qu'elles se ressemblent tout autant physiquement. Cependant, l'héroïne va vite se rendre compte que cette vie n'est pas le "monde des bisounours" et va devenir une femme entreprenante.


Cette production est notamment très moderne. Les bals sont rythmés par des chansons de Taylor Swift et Ariana Grande, la question de la couleur de peau n'existe pas et la reine, qui parfois semble bien loin de son rôle, décrédibilise complètement la monarchie. On n'est absolument pas dans une série réaliste ! Il suffit juste de la regarder comme une pure romance entre deux personnages et leur vie rocambolesque. Et puis un petit peu de rêverie ne fait pas de mal de temps en temps.



On espère alors que René Jean-Page, alias Simon, décrochera une récompense pour son rôle au SAG Awards ! En attendant vous pouvez toujours retrouver sur Netflix ce petit bijou qui a rencontré un vif succès et qui connaîtra une deuxième saison.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout