House of Gucci : retour sur une dynastie familiale

En salles depuis le 24 novembre dernier, le film House of Gucci revient sur l’assassinat de Maurizio Gucci, petit-fils du créateur de la marque, commandité par son ex-femme Patrizia Reggiani. Le réalisateur, Ridley Scott, porte à l’écran une histoire qui a marqué l’Italie des années 1990 avec un vif procès médiatique.


Directement adapté du livre de Sara Gay Forden, House of Gucci permet de revenir sur l’histoire d’une dynastie familiale en déclin jusqu’à sa renaissance.




Les origines de l’empire


Fils d’un artiste spécialisé dans le travail du cuir, Guccio Gucci ouvre sa boutique de maroquinerie à Florence en 1921. Sa clientèle est noble et bourgeoise, semblable à celle qu’il a fréquenté lorsqu’il travaillait à l’hôtel Savoy de Londres.


Guccio Gucci est émerveillé par l’élégance de la noblesse anglaise. Le maroquinier associe l’artisanat toscan à des motifs inspirés du monde équestre. Il propose essentiellement des bagages et des accessoires de maroquinerie de luxe, pour plaire à une génération bourgeoise qui aime voyager. Son parcours n’est pas sans rappeler celui du sellier Hermès ou du malletier Louis Vuitton.


Jacqueline Kennedy-Onessy et son sac Gucci ( © Vanity Fair)

L’avènement de la guerre oblige Guccio Gucci à se réinventer : le cuir est devenu un matériau trop rare. Il fait le choix du bambou et créé des étoffes. Le sac "Bamboo" rentre dans l’histoire, porté par des actrices comme Romy Schneider ou Elizabeth Taylor.


Fort de son succès en tirant profit de l’envol de la consommation d’après-guerre, Guccio Gucci devient célèbre. Le créateur s’éteint en 1953 et laisse un empire à ses quatre fils. La marque commence à se développer à l’international, notamment à New York. Certaines pièces deviennent iconiques comme le sac "Jackie", porté par Jacqueline Kennedy-Onassis, ou le foulard à motif botanique "Flora", confectionné à la demande de Grace Kelly.



Fragilité d’une dynastie


C’est dans ce contexte florissant que le film House of Gucci retrace la rencontre du couple dans les années 1970, jusqu’à l’assassinat du dernier des héritiers de la maison italienne. Patrizia Reggiani, fille adoptive d’un entrepreneur routier, séduit un Maurizio Gucci encore étudiant en droit. Il l’épouse rapidement malgré les réticences de son père, Rodolfo Gucci, qui estime qu’elle n’en a qu’après son argent.


Patrizia Reggiani intègre une dynastie en proie aux luttes familiales. Leur idylle reste dans un souvenir amer d’une vie milanaise simple, très vite rattrapée par la soif de pouvoir et d’argent. La passion du jeune couple est altérée par le désir de Patrizia de devenir une Gucci, ce qu’elle estime lui être de droit. Ridley Scott axe son œuvre sur ce couple qui se déchire jusqu’au divorce.


En parallèle, la maison italienne peine à se réinventer, paralysée par des tensions internes entre Maurizio Gucci et ses oncles. Il ne parvient à reprendre les rênes de l’entreprise qu’à partir de 1988, au prix de sacrifices dont la famille ne se remet jamais. Maurizio Gucci met du temps avant de relancer la marque. En 1993, la maison réalise un chiffre d’affaires de plus de 200 millions d’euros, mais essuie aussi de nombreuses pertes.

Renaissance de la maison Gucci


Collection Automne-Hiver 1995 ( © Vogue)

Dès 1989, Maurizio Gucci embauche Dawn Mello comme directrice de création. Elle participe à redorer l’image de la marque en réduisant drastiquement le nombre de magasins pour redonner à Gucci son caractère exclusif.


Dawn Mello fait aussi renaître les classiques de la marque, comme le sac Bamboo et le mocassin. C’est pourtant l’arrivée de Tom Ford, incarné par Reeve Carney à l'écran, qui va moderniser l’image de la maison italienne. Jeune texan peu connu du grand public, il apporte ce sang neuf dont Gucci a tant besoin. Il n’hésite pas à jouer sur des motifs très colorés et agite les bonnes mœurs avec des modèles à l’esthétisme sensuel.


Le défilé de sa collection automne-hiver 1995 est un franc succès, Gucci redevient une marque qui fait vendre. Dans une tragique ironie, Maurizio Gucci est assassiné la même année, abattu par un tueur à gages.


House of Gucci est toujours disponible au cinéma.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout