• A!G

« Hamilton », une comédie musicale qui s’attaque au racisme de l’histoire américaine


Considérée comme le plus gros succès de Broadway de ces cinq dernières années, la comédie musicale est disponible sur la plateforme Disney + depuis le 3 juillet 2020. Retour sur un phénomène tout sauf ordinaire.


Véritable fresque de l’histoire, Hamilton nous plonge en pleine révolution américaine. Nous y suivons les étapes qui ont conduit à la Constitution au travers d’Alexander Hamilton (interprété par Lin Manuel Miranda, aussi créateur de la pièce), un des pères fondateurs à l’origine de l’indépendance de la nation en 1783.

Audacieuse et très moderne, cette pièce mélange hip-hop, jazz et rap, très loin du style de musique de l’époque. Pendant 2h40 se succèdent des dialogues rappés sur un rythme effréné. Les débats sur la Constitution se transforment ainsi en battles de rap entre Alexander Hamilton et Thomas Jefferson.


Au-delà d'une bande son très urbaine, Hamilton détonne par son casting d’une très grande diversité : des comédiens latinos, asiatiques et noirs prêtent leurs traits à George Washington ou encore au marquis de La Fayette, hommes historiquement blancs.

Lin Manuel Miranda, lui-même de double nationalité américaine et portoricaine, aime décrire la pièce comme « l’histoire de l’Amérique de l’époque, racontée par l’Amérique d’aujourd’hui », les Etats-Unis ayant été construits par des immigrés.

Un appel à la diversité dans la veine du mouvement #BlackLivesMatter. Des pancartes arborant les paroles d’Hamilton sont souvent brandies dans les manifestations anti-racistes. Cinq ans plus tard, la comédie musicale est plus que jamais d’actualité.