• L!D

Eurovision : le groupe italien Måneskin l’emporte, la France décroche la deuxième place

La Française Barbara Pravi, avec sa chanson Voilà, monte sur la deuxième marche du podium, derrière le groupe italien Måneskin qui remporte le trophée à Rotterdam, aux Pays-Bas. Le Royaume-Uni termine dernier avec un score nul.


Les quatre premiers du classement 2021 : Måneskin (Italie), Barbara Pravi (France), Gjon's Tears (Suisse) et Daði og Gagnamagnið (Islande)



Plus de 5,7 millions de Français ont suivi la finale de l’Eurovision, une audience plus atteinte depuis 2009. Après deux ans d’attente, avec l’annulation inédite de l’édition 2020, les téléspectateurs du monde entier ont pu retrouver ce samedi 22 mai le plaisir d’une soirée devant l’Eurovision. Le concours musical s’est déroulé sous les yeux d’un public restreint en raison des contraintes sanitaires. 3 500 personnes ont pu assister aux demi-finales, à la finale et aux six répétitions générales, après avoir été testés négatif au Covid-19. Cela représente 20% de la capacité de la salle Ahoy Arena de Rotterdam, où s’est déroulé le concours.


Les candidats ont, quant à eux, été dépistés plusieurs fois quotidiennement depuis le début de la compétition. Des cas ont toutefois été signalés dans la délégation de l’Islande, qui a pu participer grâce à une performance préalablement enregistrée. Le gagnant de l’édition 2019, le Néerlandais Duncan Laurence, n’a lui non plus pas pu livrer de show en direct après avoir été testé positif au SARS-CoV-2.



Une édition inédite


Barbara Pravi sur la scène de l'Eurovision (© Bruno Press)

39 pays étaient présents sur la ligne de départ. Après les deux demi-finales des 18 et 20 mai, ils n’étaient plus que 26 à prétendre au titre. Parmi eux, on retrouve les "Big Five", plus gros contributeurs financiers, que sont la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne. Le pays organisateur, à savoir les Pays-Bas, était également qualifié d’office.


Barbara Pravi, la représentante française de 28 ans s’est vu attribuer la 20e place dans l’ordre de passage, entre l’Ukraine et l’Azerbaïdjan. Elle s’était réjouie que sa chanson soit parmi les favoris quelques jours avant la finale. À l’issue de cette soirée, elle décroche finalement la deuxième place, du jamais-vu depuis 1991, et se place devant la Suisse et le titre Tout l’Univers de Gjon’s Tears. La dernière victoire française remonte à 1977 grâce à Marie Myriam et son interprétation de L’Oiseau et l’Enfant.




Le retour de la France


Barbara Pravi, deuxième, souvent comparée à Edith Piaf, reçoit tout de même le prix de la meilleure chanson, décerné par les médias accrédités, et le prix de la meilleure performance artistique.


Elle s’est inclinée face au groupe italien Måneskin, groupe de rock né en 2015. En 2017, ses quatre membres finissent deuxième de la version italien de X Factor. Ils obtiennent un contrat avec Sony et sortent leur premier album en 2018 : Il ballo della vita. Cette année, leur chanson Zitti e buoni ("Soyez sages et taisez-vous") leur permet de remporter le festival de Sanremo et la 65e édition de l’Eurovision. Ils remportent l’édition grâce aux votes du public et finissent avec un total de 524 points. Ils permettent à l’Italie de ramener sa troisième victoire de l’histoire du concours.




Victoire de Måneskin


Juste après la cérémonie, le groupe italien a fait face à une polémique, née sur les réseaux sociaux. Une vidéo montrant le chanteur du groupe, Damiano, penché sur une table lors de l’attribution des points lors de la finale, est devenue virale.


Les internautes l’accusent d’avoir été pris en flagrant délit de consommation de drogue. Le chanteur a fermement démenti et a déclaré : "Je ne prends pas de drogue. S’il vous plaît, les gars. Ne dites pas ça, vraiment, pas de cocaïne". Pour mettre fin aux rumeurs, les membres du groupe ont accepté de se soumettre à un test de dépistage car ils "n’ont rien à cacher". La France "n’a pas du tout l’intention de déposer une réclamation", assure Delphine Ernotte, patronne de France Télévisions.




Polémique et flop


Jendrik Sigwart sur la scène de l'Eurovision

En dernière place du concours se place le Royaume-Uni, représenté par James Newman et son titre Embers. Le chanteur n’a reçu aucun point et finit avec un score nul, créant un flop. Le chanteur anglais, malgré ce que certains ont qualifié "d'humiliation" a gardé le sourire. Le gouvernement britannique refuse d'y voir un lien avec le Brexit. L'Allemagne finit juste devant le Royaume-Uni avec 3 points. L'Allemand Jendrik Sigwart a proposé une mise en scène aussi décalée que son titre I don't feel hate où il explique ne pas se soucier des critiques. Il était accompagné d'une femme déguisée en main géante qui a, à plusieurs reprises, fait un doigt d'honneur, geste à l'antipode des valeurs prônées par l'Eurovision. D'autres y ont vu le V de la victoire.


Si vous avez manqué cette édition pleine de rebondissements et de surprises, n'hésitez pas à regarder le replay, disponible sur FranceTV. On vous propose quant à nous de retrouver la performance époustouflante de Barbara Pravi juste ici :


Posts récents

Voir tout