• M!G

Emmy Awards 2021 : une cérémonie haute en surprises

La 73e édition des Emmy Awards, surnommés Emmys, a lieu dans la nuit de dimanche à lundi. Cette cérémonie légendaire honore chaque année les meilleurs programmes télévisés de l'année. Retour sur les grands gagnants de cette édition 2021.



Cette l'année, les "Oscar de la télévision" étaient présentés par l'humoriste Cedric the Entertainer, succédant à l'animateur Jimmy Kimmel, qui avait lui proposé une version bien particulière de la cérémonie à cause des restrictions sanitaires.



Quand l'Angleterre domine Hollywood


Gillian Anderson (jouant Margaret Tatcher dans "The Crown") aux Emmy Awards hier soir ( © Emmy Awards)

Comment ne pas parler du véritable hold-up qu'a réalisé la série britannique The Crown hier soir ? Couvrant la vie de la reine Élisabeth II de son plus jeune âge à son règne, la série est diffusée depuis 2016 sur Netflix.


Nominée dans les sept catégories reliées aux "séries dramatiques", The Crown a tout simplement raflé tous les prix. Meilleure série dramatique, meilleur acteur, meilleure actrice, meilleur scénario,... Vous l'aurez compris, l'Angleterre s'est imposée avec brio.


D'autres acteurs de The Crown se sont vu récompensés de leur talent : Josh O'Connor (aka Prince Charles), Olivia Coleman (Queen Elizabeth II) et Tobia Mendez (Prince Phillip).



Netflix pulvérise la concurrence


Carlos Rafael Rivera, compositeur pour "Le Jeu de la Dame" ( © AP)

Après The Crown, c'est au tour de Le Jeu de la Dame de remporter le prix de la meilleure minisérie. D'autres séries Netflix ont été couronnées : Cobra Kai, Emily in Paris et The Kominsky Method dans la catégorie comédie, Bridgerton dans la catégorie drame. La plateforme américaine repart donc de la cérémonie avec 44 trophées.


De leur côté, HBO et HBO Max ont fait de leur mieux, mais ne repartent "qu'avec" 18 récompenses de ces Emmys. Apple TV+ remporte un seul prix, celui de la meilleure série comique avec Ted Lasso. Disney+, elle, quitte la cérémonie bredouille.


Netflix aura, encore une fois, montré sans grande difficulté sa domination dans le monde du streaming.



Et la diversité, dans tout ça... ?


MJ Rodriguez, actrice de "Pose", sur le tapis rouge des Emmy Awards 2021 ( © Emmy Awards)

Ce n'est pas la première fois que des cérémonies de si grande ampleur sont rappelées à l'ordre par les spectateurs. Si cette année, les nominations étaient d'une "diversité inédite", les gagnants des 12 catégories acteurs/actrices étaient tous blancs. Manque de risque, ou simple mépris ?


Cette édition 2021 aura tout de même été marquée par la toute première nomination d'une femme transgenre, MJ Rodriguez, pour son rôle dans la série Pose.


Une autre grande victoire : celle du meilleur scénario en minisérie attribué à Michaela Coel pour I May Destroy You. Elle qui y raconte son viol, a dédié son trophée "aux survivant.e.s d'agressions sexuelles".




Le monde de la série télévisée évolue de plus en plus, et l'édition 2021 des Emmy Awards l'aura bien prouvé. Comment ne pas finir par les propos de Michaela Coel, adressés aux futurs auteurs de série : "Écrivez sur ce qui vous fait peur. Dans un monde qui nous demande de s’exposer à la terre entière, n’hésitez pas à disparaître en vous-même et à vous retrouver dans le silence".

0 commentaire

Posts récents

Voir tout