• M!G

Coup de coeur: Zérostérone

À l’occasion du festival Séries Mania à Lille, la rédaction a eu le plaisir, que dis-je, l’honneur de découvrir les trois premiers épisodes de Zérostérone en avant-première. Cette série futuriste écrite par Marion Séclin, Éléonore Costes, Sandy Lobry et Nadja Anane a été présentée devant une salle pleine de 170 personnes et est en compétition dans la catégorie Formats Courts du festival. Promis, on ne vous spoil rien!



Comment serait le monde s’il ne restait que des femmes? C’est à cette question que la série essaye de répondre. Le scénario est prometteur: suite à une guerre chimique, les hommes sont éradiqués de la Terre. La société est donc réorganisée en fonction des femmes et l’humanité survit grâce aux dernières banques de sperme. On découvre alors Lucie (interprétée par Éléonore Costes) et Charlie (Sandy Lobry), deux soeurs qui n’ont jamais connu les hommes. Chaque femme a une seule chance de se faire inséminer grâce à la JAPP (Journée d’Appel et de Préparation à la Procréation). Si une femme refuse de faire sa JAPP, elle est immédiatement mal vue. La plupart de celles qui refusent sont d’ailleurs obligées de se réfugier chez les «Invisibles» et se faire oublier. L’intrigue est lancée avec le rendez-vous de Lucie à sa JAPP, qui sera retardée par l’apparition de Gabrielle (Marion Séclin), à la recherche du dernier homme survivant. On notera également la superbe performance de Shirley Souagnon et Barbara Bolotner en policières, qui ramènent un peu d’humour dans l’univers sombre de la série.


On rentre immédiatement dans l’action avant même la fin du premier épisode. Et les deux suivants sont aussi incroyables que surprenants. Il nous aura fallu 45 minutes pour devenir complètement accro à cette série en n’en ayant vu qu’une partie. Le tournage s’est principalement fait entre femmes avec, bien évidemment, les comédiennes mais aussi des techniciennes (métier souvent exercé par les hommes). Les actrices étaient toutes présentes et visiblement très émues d’enfin présenter ce projet après 2 ans de travail. Le casting est diversifié: on retrouve des « actrices web » comme Marion Séclin et Éléonore Costes, du cinéma comme Sandy Lobry et Barbara Bolotner mais également du monde du stand-up avec Shirley Souagnon. En bref, une équipe pétillante et incroyablement talentueuse.


Zérosterone représente une réelle bouffée d’air frais dans le monde des séries avec son casting 100% féminin et son scénario mélangeant science-fiction et féminisme, un mélange qui fait plutôt bon ménage. C’est une petite révolution de voir plusieurs représentations de la femme: on passe par la femme forte à la femme méchante mais également de la femme douce à la femme agressive sans faire passer le message « les femmes sont supérieures aux hommes » (NDLR: eh oui, le féminisme n’est pas la volonté de la femme d’être supérieure à l’homme mais la volonté de lui être égale!). Nous sommes sorties de cette séance en étant très émues et boostées par cet élan de féminisme qui fait du bien.


Ni date de sortie ni mode de diffusion spécifiques n’ont encore été annoncés, l’équipe nous a rapidement rassuré en promettant la sortie complète et gratuite de tous les épisodes courant 2019. Mais une chose est sûre, on vous conseille de suivre l’actualité de cette série de très près.

1 commentaire