• A!G

Cassius : le dernier remix d’un duo qui n’est plus

Cassius, le mythique duo électronique français, revient une dernière fois sur le devant de la scène le 21 février 2020 avec le remix du titre de Fiorious « I’m not defeated ».



Le 21 juin 2019 sortait Dreems, pétillant et coloré cinquième album du duo Cassius. L’événement s’était teinté de noir alors que deux jours plus tôt disparaissait tragiquement Philippe « Zdar » Cerboneschi, moitié du groupe.


Zdar et Hubert « Boom Bass » Blanc-Francard représentaient avec Cassius l’excellence électronique à la française. « Toop toop », « The sound of violence » ou encore l’inattendu succès mondial “I Love U So” sont autant de titres qui auront marqué le paysage musical des années 2000.



Philippe Cerboneschi dit "Zdar" (à gauche) et Hubert Blanc-Francard dit "Bomm Bass" (à droite)



Éclectisme, voilà la marque de fabrique d’un duo capable de mélanger avec élégance house, pop et électro, en témoigne « Ibifornia » leur quatrième album sorti en 2016. Ce savoir-faire et cette inspiration créatrice se sont sans aucun doute forgés dans les heures passées à faire danser Ibiza, terre promise du clubber. L’île grecque est pour eux une seconde maison. Dans un entretien accordé au journal Le Monde en 2016, Hubert résumait leur état d’esprit : « Pas besoin, finalement, d’amplifier artificiellement les sensations pour ressentir qu’ici la terre dégage des vibrations très particulières et apaisantes ».


Avec ce dernier morceau composé à deux, Cassius signe un véritable hymne à la danse. Pedro Winter, boss du label Ed Banger, qui assure la distribution du groupe en France, livrait cette anecdote à propos du titre. Zdar lui aurait fait écouter sur la route de leur dernier B2B, il y voyait déjà un banger. La minute cinquante de préécoute disponible sur Soundcloud ne le fait pas mentir.


En collaboration avec Glitterbox, le titre sera pressé sur vinyle en 2000 exemplaires uniques disponibles le 21 février. L’intégralité des bénéfices sera reversée à l’association de défense des droits LGBTQ+ Rainbow Railroad en référence à l’objet du titre original.