• L!D

After Life, une dramédie qui fait du bien

Mis à jour : avr. 20


En mars 2019 sortait la série comique dramatique ou dramédie After Life, exclusivement sur Netflix. On retrouve en créateur de la série, producteur et tête d'affiche Ricky Gervais, acteur et humoriste anglais. La série, qui a fait un carton l'année dernière revient cette semaine avec une seconde saison.


Synopsis : Tony, journaliste dans une petite ville, mène une vie des plus tranquilles jusqu'au jour où sa femme se voit diagnostiquer un cancer. Lisa meurt et Tony se retrouve seul face à son deuil. Il ne lui reste que sa chienne. Tourmenté par la perte de l'amour de sa vie, il n'a alors qu'une idée : se suicider. Mais bon, s'il n'est plus là, qui donnera à manger à sa chienne ? Il va donc essayer de retrouver une raison de vivre. Il ne choisit pas forcément la voie de la bonté et décide de devenir odieux, de punir le monde pour son malheur, de faire et dire tout ce qu'il veut. On peut le dire, il se transforme en véritable c*nnard. Ce qu'il qualifie lui comme étant son "super-pouvoir" va vite se voir affaibli. En effet, tous ses proches s'accordent pour l'aider et faire de lui une meilleure personne.

After Life dépeint la vie de Tony, sa reconstruction et ses rencontres


Aborder le tabou du deuil

Dès les premières minutes, l'on retrouve sa femme dans une chambre d'hôpital, un ruban sur la tête. Direct, face à la maladie, face à la mort. La couleur est annoncée. Choisir comme sujet principal d'une série le deuil reste quelque chose de risqué. Sur Netflix notamment, l'on a pu retrouver les séries This is Us, Six Feet Under ou encore Kidding. Mais aucune n'a su nous séduire et nous bouleverser comme After Life. Rarement un auteur (ici Ricky Gervais) avait réussi à aborder le suicide et le deuil de cette manière. Bien que cela puisse paraître paradoxal, dans cette série, vous verrez que, qui dit série dépressive dit ici série réjouissante. Gervais arrive à allier comédie noire et drame pour en faire quelque chose de bouleversant. Préparez-vous à passer du rire aux larmes car cette série mettra vos émotions à rude épreuve. En effet, cette série est avant tout sombre qui évoque la mort, le deuil, la dépression et le suicide. Tony est bloqué face à cette question : que faire de ma vie maintenant que ma seule raison d'être n'est plus ? Pour Tony, autant partir tout de suite. Quand il se fait racketter dans la rue par deux adolescents, il les envoie bouler et s'il le tue, tant mieux ! Il n'aura pas à le faire lui-même. Tony se révélera être un personnage que l'on pourrait trouver détestable, avec ses jurons à tout va, ses blagues cassantes et cyniques, réussit finalement à rendre ce personnage drôle et attendrissant qui a finalement juste du mal à se reconstruire.


L'art de surprendre

Avec Ricky Gervais, on peut s'attendre à tout, et surtout au pire. Connu pour son humour noir, son foutisme, son caractère bien trempé et provocateur (notamment lors de la cérémonie des Golden Globes 2020, un plaisir...), l'on n'aurait jamais imaginé un jour qu'il puisse nous faire pleurer. Pleurer d'une réelle tristesse, et non de rire. Il ne nous livre ici pas une série grossière et cynique mais bien une œuvre délicate et juste. Le secret de Gervais réside dans le fait qu'il joue la carte de l'authenticité, du vrai. Ricky Gervais prouve une nouvelle fois son talent de maniement des mots et peut être estimé comme l'un des meilleurs auteurs de son temps. On le connaissait jusque là pour son humour noir des plus plaisants, mais il prouve également qu'il est un maître dans l'art du tragique. La série se révèle alors être parfois émotive, parfois drôle, parfois philosophique mais surtout bouleversante, sans jamais être dans l'exagération. Une chose est sûre, vous n'en ressortirez pas indemnes. Les litres couleront sur vos joues. N'essayez pas de les arrêter, vous n'y arriverez pas.


Si vous êtes toujours sceptiques, regardez-la pour le chien. Il est plutôt mignon. Il est même trop mignon. Et on le voit souvent.


Ne manquez pas la saison 2 qui sortira ce vendredi 24 avril sur Netflix. Cela vous laisse un peu de temps pour binge watcher la première saison ! 6 épisodes de 20 minutes et c'est plié en 3h ! (N'oubliez pas les mouchoirs). Si vous n'êtes toujours pas convaincu, je vous propose de jeter un œil à la bande-annonce !