• M!G

Adore You: l'incroyable histoire d'Harry Styles

Ancienne fan des One Direction, il me paraissait absolument impossible de ne pas parler du nouveau single d'Harry Styles, Adore You. Vous le savez, nous essayons toujours d'être objectives sur M!NEWS, mais malheureusement, ce ne sera pas le cas aujourd'hui.



Adore You est le troisième et dernier single avant la sortie de l'album Fine Line, prévue pour le 13 décembre prochain. Le morceau était très attendu par les fans: en effet, Harry a encore bien joué son coup et a organisé une promo complètement folle. Un compte Twitter a commencé à faire parler de lui: @visiteroda. Eroda serait donc une île dans un endroit complètement inconnu mais présentée comme un havre de paix. Mais qu'est-ce que tout ça a affaire avec Harry Styles, vous allez me dire. Eh bien si on se concentre un petit peu, le mot Eroda est une anagramme du mot Adore. En plus de ça, le compte officiel d'Harry Styles et celui de son équipe suivait le compte, ce qui laissait très peu de doute. Quelques jours plus tard, des flyers d'informations sur Eroda étaient distribués un peu partout dans le monde, même à Paris.


C'est le 6 décembre que le clip d'Adore You pointe le bout de son nez, et laissez-moi vous expliquer pourquoi ce clip est une réelle oeuvre-d'art. Et non, je n'abuse pas du tout.


La triste réalité derrière Eroda

Quand on regarde le clip une première fois, on pourrait croire à une simple idée d'une utopie particulière à base de "trouver la personne avec qui on pourra être 100% nous-mêmes". Mais en réalité, il va beaucoup plus loin que ça. Le clip commence par une présentation d'Eroda (voix-off faite par la chanteuse espagnole Rosalia, d'ailleurs): on découvre une île très morose, loin de l'image des îles paradisiaques. Harry Styles se retrouve sur cette île où il se sent très mis à l'écart et rejeté au point de vouloir y mettre fin à ses jours.




Treat People With Kindness

C'est à ce moment que le clip devient une réelle leçon de vie. Harry va rencontrer ce poisson (je vous l'accorde, ça paraît très étrange dit comme ça) et le faire grandir près de lui. Il retrouve goût à la vie aux côtés de l'animal jusqu'au moment où il doit le relâcher dans son habitat naturel. Le poisson était devenu si gros qu'il lui était impossible de le faire seul, et les habitants d'Eroda (qui mettait Harry de côté depuis toujours) vont se joindre à lui pour l'aider. Si on devait analyser tout ça et le mettre en commun avec notre société d'aujourd'hui, on dirait que le clip est une métaphore de l'importance de la solidarité. Après avoir remis le poisson dans l'eau, le soleil brille enfin sur la ville et les habitants sourient tous pour la première fois. C'est ce que le chanteur essaye de faire comprendre depuis le début de sa carrière solo avec sa fameuse devise "Treat People With Kindness".



Une leçon de vie

Un autre message très important est caché dans le clip. Au début, lorsque le chanteur est encore seul, on le voit hurler dans un bocal. Cette action, qui paraît d'abord très étrange, vient en fait de l'expression "bottle up emotions" (en français: garder ses problèmes pour soi). Après avoir libéré le poisson, on le voit utiliser ce bocal pour faire avancer son bateau grâce aux répercussions de son cri sur la voile. La leçon à apprendre de tout ça, c'est ne jamais avoir peur de parler aux autres de ses problèmes, car ils finiront par être une aide pour avancer dans la vie.