• M!G

12 nominations pour Polanski: les César boycottés

Mis à jour : janv. 30


Annoncées ce matin lors de la Conférence de Presse des César, les nominations pour l'édition 2020 de la cérémonie ont fortement déçu le public. Roman Polanski, actuellement accusé de viols et d'aggressions sexuelles par 12 victimes, s'en sort tout de même et obtient 12 nominations pour son film J'accuse. Le hashtag #BoycottCésar est actuellement en Top Tendance sur Twitter.


Le 8 novembre dernier, la photographe et comédienne Valentine Monnier portait plainte contre Polanski pour viol, faisant d'elle sa 12ème victime confirmée. Seulement quelques jours plus tard, "J'accuse", le 22ème film de Roman Polanski, sortait en salles. Un appel au boycott est alors lancé sur les réseaux sociaux par plusieurs associations et internautes, en vain, puisqu'il sera tout de même 1er du box-office à sa sortie.


"Récompenser un violeur et un pédophile, c'est apparemment possible pour les César", s'empressent de tweeter les internautes. Seulement quelques minutes après l'annonce des nominations, une nouvelle polémique se lance cette fois-ci sur Polanski et l'institution des César. En effet, ces nominations prouvent encore une fois que tant que vous êtes connus et reconnus, rien ne pourra vous détruire. Un débat se lance donc: le cinéma doit-il avoir des positions morales? N'oublions pas que dans beaucoup de cas, ne pas prendre de position est une prise de position.


Certains internautes ont préféré détourner cette nouvelle révoltante sous le ton de l'humour. En effet, le lapsus de Florence Foresti, maître de cérémonie cette année, a fait doucement rire Internet. Lors de l'annonce des nominés, on a pu l'entendre dire: "12 nominations pour "Je suis accusé" avant de très vite se reprendre sur le réel titre du film.


Malgré ces nominations douteuses, on retrouve tout de même des petits bijoux du cinéma français dans les nominés. "Les Misérables" de Ladj Ly récolte 11 nominations et est d'ailleurs le seul film français également nominé aux Oscars. Pour ce qui est du film de Céline Sciamma, "Portrait d'une jeune fille en feu", c'est 10 nominations dont celle de la Meilleure Actrice pour Adèle Haenel, qui a récemment accusé Christophe Ruggia d'attouchements et d'harcèlement sexuel. Alors, mauvaise blague de la part des César ou gaffe involontaire?


Une chose est sûre, cette 45ème édition des César du cinéma s'annonce polémique.